Résidence alternée et impôt sur le revenu, qui profite des avantages fiscaux ?

Nos 2 enfants sont en garde alternée une semaine chez moi une semaine chez leur père. Nous sommes tous les deux imposables. Comment va-t-on profiter des avantages fiscaux ?

Réponse de MM Avocat :

Par définition, dans le cas d’une résidence alternée, les enfants vivent au domicile des deux parents alternativement. Ce sont dons les deux parents qui en ont la charge et ils peuvent donc profiter des avantages fiscaux en partageant les parts du quotient familial. Mais ils ont le choix !

Soit un partage égal :

Dans votre cas (deux enfants), chacun des parents recevra ¼ de part par enfant, soit une demi-part au total. Dans le cas d’une famille de trois enfants, chaque parent bénéficie d’une part ((0,5 + 0,5 + 1) / 2).

Soit un partage inégal :

Vous pouvez décider que seul un parent bénéficiera de toutes les parts. Cette solution est choisie lorsque les revenus ne sont pas équivalents.

En ce cas, nous conseillons toujours de faire une simulation !

En effet, la garde alternée n’exclut pas le versement d’une pension alimentaire. Or, en cas de garde alternée, les pensions alimentaires ne sont pas déductibles (on ne peut bénéficier de part fiscale et déduire le montant de la pension alimentaire). Parfois il est fiscalement plus intéressant de bénéficier de la déduction du montant de la pension alimentaire versée que d’une demi-part ou d’une part fiscale supplémentaire.