La médiation familiale 

La médiation – définition 

La médiation est définie comme un processus amiable, volontaire et confidentiel de résolution des différends.

Ce mode alternatif de résolution des différends (M.A.R.D.) s’adresse à ceux qui souhaitent trouver une solution après avoir restauré le dialogue.

Le médiateur n’a pas vocation à trancher un litige ; il n’est ni juge, ni arbitre. Le médiateur est neutre et impartial, il a reçu une formation spécifique qui lui permet de faciliter l’échange entre les parties. Ce sont les parties elles-mêmes qui – après discussion – trouvent une solution à leur différend.

La médiation familiale est une autre voie que la voie judiciaire dans le règlement des conflits familiaux : ruptures, séparations, divorces, successions, conflits autour des relations avec les enfants ou petits-enfants…

Choisir de s’engager dans un processus de médiation familiale c’est accepter d’écouter l’autre et d’échanger avec lui.

La médiation présente l’avantage d’apaiser le conflit et de préserver les relations au sein de la famille.

La médiation – coût

Renseignez vous auprès d’un médiateur ou d’une association de médiation. Souvent l’entretien d’information est gratuit.

Le prix de chaque séance est fixé par le médiateur en accord avec les parties. Il peut être partagé entre les parties selon des modalités qu’ils définissent ou supporté par une seule partie.